Sang

Porté par une âme d’aventurier, d’explorateur, Lao Kouyate ne s’est jamais laissé enfermé dans ce que son histoire lui avait appris. Griot, sage poète de la rue africaine, mais aussi djeli (la caste des porteurs de traditions musicales) comme son nom l’indique, il se définit avant tout comme un chercheur, un artisan du son qui, sans cesse, part à la découverte de ces petits riens qui pourraient faire partie de son grand tout sonore.

 

Un fil à linge, un fil de pèche, un manche de bois exotique, une grosse calebasse recouverte de peau de vache, il ne lui en faut pas plus pour fabriquer lui-même ses koras et nous embarquer dans un fabuleux voyage au long cours. Ainsi, avec sa kora, cet instrument à cordes traditionnel d’Afrique de l’Ouest qu’il a, au fil du temps, modifié en lui ajoutant un manche supplémentaire ou en passant de 44 à 66 cordes, il mixe ses racines africaines aux diverses musiques qui ont traversé les continents et les époques, donnant à sa world music, par petites touches Jazz, Blues ou Reggae, un métissage unique en son genre, teinté de mélodies riches, de rythmes variés et de grooves ultra dansants. A la croisée des chemins, du Sénégal à la France en passant par la Suisse et l’Italie, Lao Kouyate a enregistré 4 albums et foulé de nombreuses scènes nationales et internationales, notamment en compagnie de Ali Farka Touré et Omar Pene.

 

Contact Mentions Legales